Des aides à disposition des créatrices d'entreprise #Épisode 3

#Épisode 3 : Des dispositifs d’aides pour les créatrices d’entreprise

En situation de reconversion professionnelle, vous avez un projet de création d’entreprise mais vous hésitez à franchir le cap ? À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, nous vous avons concocté plusieurs petits articles, sous forme d’épisodes, sur l’entrepreneuriat féminin afin de se lancer du bon pied ! J

Dans cet épisode nous vous présentons les différentes aides proposées aux entrepreneuses pour leur création d’entreprise.

La majorité des femmes réunissent moins de 8000 € de fonds pour démarrer leur activité. Pour financer ce fond, certaines femmes ont eu recours à leurs seules ressources personnelles. Le financement de ce projet peut s’avérer difficile. C’est la raison pour laquelle de nombreux réseaux proposent un accompagnement et des subventions aux femmes, de manière à faciliter leur création d’entreprise et ainsi favoriser l’entrepreneuriat féminin en France :

  • L’Agence Pour la Création d’Entreprises (APCE) est une association qui accompagne les créateurs d’entreprise en mettant à disposition des outils pour mener à bien la réalisation de leur projet. Ce réseau permet également d’informer les entrepreneuses sur les différentes aides fiscales, sociales et financières, notamment sur le Fond de Garantie à l’Initiative des Femmes (FGIF), subvention proposée par France Active et dédiée spécifiquement aux femmes, avec un montant pouvant s’élever à 5000€ minimum pour une durée de 2 à 7 ans : http://bit.ly/1R3cuhx

          Pour de plus amples informations, découvrez le site de l’APCE : http://bit.ly/1R4XXYR

  • L’Aide à la Reprise d’Activité des Femmes (ARAF) permet de financer les frais de garde habituelle d’enfants de moins de 6 ans. Cette subvention est réservée aux femmes non indemnisées au titre de l’assurance chômage et attribuée aux femmes qui reprennent une formation, une activité professionnelle ou qui créent leur propre entreprise. Pour de plus amples informations, se renseigner auprès de son ANPE et sur le site du Service Public.
  • La Fédération Pionnières a pour principale mission de soutenir l’entrepreneuriat féminin à l’échelle nationale et internationale. C’est le premier réseau d’incubateurs dédié aux femmes voulant créer une entreprise dans le secteur des services innovants. Cet organisme d’aide à la création d’entreprise propose aux entrepreneuses un accompagnement personnalisé et des aides nécessaires au développement de leurs projets. http://lespionnieres.org/
  • Le Club Local d’Épargne pour les Femmes qui Entreprennent (CLEFE) est mis en place par le Réseau d’Accompagnement des Créations et Initiatives avec une Nouvelles Épargne de Solidarité (RACINES). Ces deux organismes aident les femmes à construire durablement leur projet. Pour cela, le CLEFE, club composé de particuliers, épargnent des fonds (entre 3049 à 7622€) qui seront prêtés aux femmes créatrices.  http://racines-clefe.com/
  • L’association Force Femmes a pour objectif d’accompagner et de soutenir les femmes de plus de 45 ans dans leurs démarches de retour à l’emploi et de création d’entreprise. Les bénévoles sont des créateurs/créatrices, des chefs d’entreprise et des cadres dirigeant(e)s et accompagnent les futurs entrepreneuses sur les différentes étapes de la réalisation du projet à travers des ateliers thématiques. http://www.forcefemmes.com/

Notre aventure entrepreneuriale continue ! Retrouvez-nous ce mercredi pour découvrir l’#Épisode 4 qui présentera les difficultés que rencontrent les femmes durant la création de leur entreprise ! J

Découvrez nos autres épisodes

 

aides financieres

logo bjr