La première franchisée du réseau Bonjour Services témoigne de son expérience

Amélie Millet est la première franchisée du réseau de services à la personne Bonjour Services. Ayant intégré l'enseigne en mai 2015 à Montauban, l'entrepreneure revient aujourd'hui sur son parcours, ses choix et ses attentes vis-à-vis du réseau.

Amélie Millet, franchisée Bonjour Services à MontaubanToute la franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Amélie Millet : Anciennement chef de projet dans la grande distribution dans le développement de drives, le poste occupé m’a permis d’acquérir des compétences variées au niveau animation commerciale, montage de projet et gestion administrative.

En parallèle de mes expériences professionnelles, je suis présidente d’une association depuis 5 ans, association qui compte plus de 250 adhérents. Par le biais de celle-ci, nous organisons de nombreux projets, partenariats, actions de revendications en faveur des familles ayant des jumeaux et triplés.

J’ai un fort intérêt d’entreprendre, d’autant plus dans le secteur du service à la personne qui est un secteur passionnant et très proche des personnes.

 

TLF : Pourquoi avoir choisi le système de la franchise, et ce réseau en particulier ?

Amélie Millet : Tout d’abord, je souhaitais intégrer le secteur du service à la personne, en plein développement et en lien avec mon goût aux autres. J’ai choisi de partir sur le système de franchise parce que j’ai été séduite par l’enseigne Bonjour Services avant tout. J'ai été tout de suite captivée par leur concept par le biais de leur site internet et de vidéos publiées sur Toute la franchise. De là, je me suis plus renseignée sur le principe de la franchise. Par mes expériences passées, j’ai trouvé un fort intérêt à faire appel à une enseigne forte de 8 années d’expérience dans ce domaine et qui m’a fait ressentir une qualité de fonctionnement indéniable : proximité et qualité de relation clientèle, et par l’évolution de la taille de l’équipe. Mon intérêt fut également sur la zone d’implantation souhaitée, le Tarn-et-Garonne est un département avec du potentiel qui m’a attiré par la proximité également avec l’agence de Grenade. L’étude de marché fut prometteuse et avec l’appui de Diane Place, ce choix fut bien réfléchi. J’ai aussi choisi ce réseau car j’ai été séduite par le projet de développer une marque, qu’une femme, Diane Place, a créé et développé par son sens de la perfection. Lors de ma première rencontre avec Diane Place, j’ai senti qu’elle maîtrisait parfaitement le secteur et qu’elle pourra me donner tous les bases de la gestion d’une agence de services à la personne. 

C’est un domaine très concurrentiel, dans lequel d’être en réseau est une force, nous unissons nos forces.

TLF : Que vous a apporté votre franchiseur jusqu'ici ? Qu'en attendez-vous par la suite ?

Amélie Millet : Mon franchiseur, Diane Place, m’a apporté tout d’abord un accompagnement lors des différentes étapes du projet : appui bancaire, appui pour les partenaires financiers (Initiatives Tarn-et-Garonne, BGE, Fond de solidarité pour les femmes), stratégie d’emplacement, communication, et un savoir-faire par une formation complète sur le terrain et en agence.

Diane Place est toujours disponible, à l’écoute, et très investie dans ma réussite. Elle répond très rapidement lors que je rencontre des problématiques, par exemple, pour la gestion du personnel, des bulletins de paie, elle m’apporte une réponse immédiatement ou dans les meilleurs délais par l’intermédiaire de l’avocat de la franchise. Nous travaillons ensemble sur le plan de communication local, les supports sont de très bonne qualité et plaisent aux clients. 

Après étude entre franchisés et franchiseur, la tête de réseau a enrichi l’enseigne en proposant une activité supplémentaire, le jardinage et petit bricolage. Diane Place, nous permet de participer au développement du réseau. C’est encore valorisant.

Je suis, aujourd’hui, très satisfaite d’avoir intégré ce réseau à taille humaine. Ces deux premières années sont à la hauteur du discours qu’a eu Diane Place lors de notre première rencontre. Je vais atteindre un chiffre d’affaires de près de 300.000 € avec 20 intervenantes en CDI à temps partiel voire à temps plein à domicile et 2 personnes en CDI à temps plein à l’agence.

J’attends de mon franchiseur de rester toujours disponible, à l’écoute et ouverte aux propositions pour enrichir la marque. Je porte un fort souhait de pouvoir contribuer à la réussite du réseau Bonjour Services et j’encourage vivement qui souhaite se lancer dans cette belle aventure à nous rejoindre.

Interview réalisée par Toute la Franchise : http://bit.ly/2nWAnC0 

Envie de relever un challenge à la hauteur de vos ambitions comme Amélie ? Envie d'évoluer dans un secteur dynamique et en plein développement ? Rejoignez-nous ! http://bit.ly/2m5ghaQ

 

logo bjr