Le lancement d’une franchise de services à la personne

Diane

Diane PLACE, Fondatrice de Bonjour Services

En 2014, Bonjour Services, entreprise spécialisée dans les services à domicile, a lancé son réseau de franchise (Bonjour Services Développement). Aujourd’hui, le jeune réseau compte deux franchisés dans la région de Midi-Pyrénées et souhaite se développer à l’échelle nationale. Diane Place, fondatrice du réseau Bonjour Services, vous livre des conseils pour mener à bien la création d’une franchise de services à la personne.

Pour le futur franchisé, quelles sont les étapes de la création de son agence de services à domicile ?
Dans un premier temps, il faut s’appuyer sur un réseau de franchise pour bénéficier du savoir-faire et d’un accompagnement personnalisé de la marque, afin de limiter les risques de création d'entreprise, notamment dans le secteur des services à domicile où la concurrence est rude. Puis, le futur franchisé doit réaliser lui-même une étude de marché et une estimation de son chiffre d’affaires prévisionnel, pour savoir si son projet correspond ou non aux réalités du marché et convaincre les futurs partenaires du potentiel de son projet. Nous devons fournir au futur franchisé un Document d’Information Précontractuel (DIP) qui présente l’état général et local du marché, afin que le futur franchisé puisse compléter son étude de marché. Le futur franchisé peut faire appel à un professionnel (bureaux d’études, cabinets-conseils, consultants, chambres de commerce et d’industrie…) pour obtenir une étude de marché pertinente. Cet investissement non négligeable coûte entre 950€ et 1.500€.
 
Pourquoi n'intervenez-vous pas dans l'élaboration du chiffre d'affaires prévisionnel du futur franchisé ?
 
Il est préférable pour le futur franchisé d’estimer lui-même son chiffre d’affaire prévisionnel, afin de s’assurer lui-même que son projet est rentable. Il peut également faire appel à un expert-comptable. Pour cela, nous avons des accords avec des experts-comptables qui accordent au futur franchisé des tarifs préférentiels et un accompagnement personnalisé. Il est difficile pour un franchiseur de choisir ses franchisés : si le projet du futur franchisé est mal étudié, cela peut engendrer la fermeture de l’agence et ainsi nuire à l’image du réseau. Bien que notre réseau soit en lancement, nous avons d’ailleurs déjà refusé certains candidats, car leurs projets et valeurs n’étaient pas en adéquation avec les nôtres.
 

Quelles sont les autres étapes du lancement d’une franchise de services à la personne ?

Le futur franchisé doit choisir un statut juridique pour son entreprise : SAS, SARL, SEURL... Et doit également trouver un emplacement idéal pour optimiser la visibilité physique (vitrine) de sa franchise. Puis, il doit chercher le financement nécessaire pour concrétiser son projet. Cette étape s'avère complexe, car de plus en plus de banques sont réticentes à financer la création d'entreprise. C’est la raison pour laquelle nous l’accompagnons lors des rendez-vous avec le banquier, pour rassurer et convaincre ce dernier sur le potentiel du projet. Il faut également obtenir les agréments de services à la personne (NF service, traceur SAP…). Pour cela, la franchise doit être déclarée à la DIRECCTE. Le franchiseur accompagne le futur franchisé dans la constitution du dossier de demande d’agréments et l'élaboration du cahier des charges du projet. Il est également formé par le franchiseur sur la gestion d'entreprise, la commercialisation et la communication.

Interview réalisée par Julien Tarby

logo bjr